L’entretien professionnel

Un rendez-vous obligatoire entre salarié et l’employeur, dédié aux perspectives d’évolution professionnelle

[CCN 1536] Conformément à l’article 10 de l’accord de branche 2020/3 relatif à la formation professionnelle entré en vigueur le 1er janvier 2022, l’entretien professionnel doit se tenir au moins une fois tous les 3 ans.

 

Rappel des principales dispositions encadrant la mise en œuvre de cet entretien qui vise à envisager les perspectives d'évolution professionnelle et les formations qui peuvent y contribuer :

L’entretien professionnel : pour qui et pour quoi ?

 

👉 Pour tous les salariés (CDI, CDD, en alternance, à temps complet ou à temps partiel)

👉 Pour s’informer sur :

L’entretien professionnel est un moment privilégié qui permet de se recentrer sur ses perspectives, souhaits d’évolution et de formation et tout simplement de prévoir l’avenir.

Comment préparer l’entretien professionnel ?

  • faire appel gratuitement au service d'un conseiller en évolution professionnelle (CEP) pour préparer cet entretien ;

  • se rapprocher de votre OPCO : un certain nombre d'entre eux ont réalisé des guides, des plaquettes, des modèles d’entretien professionnel ou disposent, sur leur site internet, d'un espace dédié à l'entretien professionnel ;

Si vous travaillez dans le secteur du commerce et de la distribution de boissons, vous pouvez compléter votre préparation en vérifiant quel métier pourrait être fait pour vous grâce à ce Quizz 👉 cliquez ici

[Pour aller plus loin, vous pouvez également positionner votre emploi dans la grille de classification de la branche professionnelle et identifier le ou les missions qui vous permettront de vous projeter dans un nouveau métier …]

 

Un entretien de bilan tous les six ans

L’entretien professionnel doit faire l’objet d’un bilan à 6 ans.

 

Véritable état des lieux récapitulatif du parcours professionnel, cet échange a pour objectif de vérifier que le salarié a effectivement bénéficié des entretiens professionnels prévus au cours des 6 dernières années et de s’assurer qu’il a :

  • suivi au moins une action de formation ;

  • acquis des éléments de certification par la formation ou par la validation des acquis de l'expérience ou

  • bénéficié d'une progression salariale ou professionnelle.

 

Retrouvez l'actualité Accord Formation

 

Sur le
même sujet

Vie en entreprise
Quel est le rôle d'un tuteur ?
1 min.
Vie en entreprise
Le SMIC est revalorisé de 1,13 % au 1er janvier 2024
1 min.
Vie en entreprise
Salarié aidant : dispositions et pistes pour aider les entreprises à mieux les soutenir
1 min.
Vie en entreprise
[IDCC 1536] Tout savoir sur le nouvel Accord relatif au régime de Prévoyance signé le 03 octobre 2023
5 min.
Vie en entreprise
Branche DCHD (IDCC 1536) Signature d’un nouvel avenant portant revalorisation de la grille des salaires au 1er mai 2023
1 min.