Projection Insee :

le nombre d’actifs diminuerait à partir de 2040

Cette récente publication de l’Insee fournit un aperçu sur l’évolution de la population active en France, passant de 30,1 millions en 2021 à 30,5 millions en 2040, puis diminuerait pour se situer à 29,2 millions en 2070.

 

Cette étude vise à permettre aux entreprises de s’approprier les projections d’évolution du nombre de personnes présentes sur le marché du travail à horizon 2040 dans un contexte où, aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre touche tous les secteurs d’activités.

En 2022, la relance économique post-covid a généré 1 million d’emplois supplémentaires par rapport à 2020

Au-delà de 2040, le repli de la population active s’explique par une diminution de la population en âge de travailler.

Pour mémoire, la population active recouvre l’ensemble des personnes de 15 ans ou plus susceptibles de contribuer à la production nationale, c’est-à-dire qui sont soit en emploi, soit au chômage.

 

Depuis 1975, à l’exception de l’année 2020 marquée par la crise sanitaire, le nombre d’actifs n’a cessé de croître :

  • 30,1 millions d’actifs en 2021 dont 27,7 millions en emploi et 2,4 millions au chômage.

  • Croissance moyenne annuelle : + 110 000 entre 2011 et 2021

 

Selon les nouvelles projections de l’Insee, la population active continuerait de progresser durant les deux décennies à venir, à un rythme cependant plus lent : + 20 000 actifs par an en moyenne jusqu’en 2040.

  • La part de femmes actives représenterait 48,1% contre 48,9% en 2020

  • Le taux d’activité des 15-64 ans s’établirait à 75,4% contre 73% en 2021

  • Le rapport actifs/inactifs 60 ans + serait de 1,7 contre 2 en 2021.

 

La tendance s’inverserait nettement à partir de 2040 avec une baisse annuelle moyenne de – 50 000 actifs par an jusqu’en 2050 ; pour s’établir ensuite à – 30 000, voire – 40 000 jusqu’en 2070.

D’ici 2070, la population totale augmenterait légèrement et continuerait de vieillir.

Au 1er janvier 2070, la France compterait 68,1 millions d’habitants selon le scénario central des projections démographiques dont 29 % de personnes âgées de 65 ans et plus.

  • Le nombre de personnes âgées de 70 ans ou plus augmenterait de 5,2 millions avec l’arrivée des générations nées pendant le baby boom, tandis que celui des moins de 70 ans diminuerait de 3,1 millions.

  • La part des personnes âgées de 70 ans + parmi les 15 ans + passerait de 18 % en 2021, à 26 % en 2070.

  • Le taux d’activité des personnes âgées de 60 à 64 ans continuerait d’augmenter avant d’atteindre un plateau à 58 % vers 2040, soit 20 points de plus qu’en 2021.

 

Dans le même temps, le taux d’activité des 55 ans + ne progresserait plus, et se maintiendrait autour de 25 % ; et le taux d’activité des hommes (92 % en 2021) et des femmes (84 % en 2021) de 25,54 ans évoluerait peu entre 2020 et 2070.

Au global, le rapport entre le nombre d’actifs et celui d’inactifs âgés de 60 ans + continuerait de se dégrader, passant de 2 en 2021 à 1,5 en 2070 (après 2,6 en 1990).

EN SAVOIR PLUS

Sur le
même sujet

Etudes
Entreprise & salariés aidants : la Plateforme RSE formule 24 recommandations
1 min.
Etudes
Découvrez l'Observatoire DCHD en vidéo
1 min.
Etudes
Perception de la RSE en entreprise : les résultats du baromètre du Medef
1 min.
Etudes
Tendances RH : que nous réserve 2022 ?
1 min.
Etudes
Rapport de branche 2021
5 min.