Le contrat
d’engagement jeune

Entreprises DCHD, engagez-vous pour la jeunesse et l’emploi !

Dans la continuité du dispositif “1 jeune, 1 solution”, le “Contrat d’Engagement Jeune” permet d’accompagner les jeunes vers l’emploi.

Conçu pour stimuler l’emploi jeune et soulager les métiers en tension en proposant une immersion dans le monde du travail, ce dispositif s’adresse à un large panel de jeunes et d’entreprises. Véritable opportunité pour les entreprises du commerce de gros en boissons de faire découvrir leurs métiers, on vous en dit plus ci-après.

icone salariés

Le “CEJ”, c’est quoi et pour qui ?

Le “Contrat d’Engagement Jeune” vise les jeunes de 16 à 25 ans révolus (ou 29 ans révolus lorsqu’ils disposent d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé), qui ne sont ni étudiants, ni en formation et qui présentent des difficultés d’accès à l’emploi durable.

Encadré par Pôle Emploi et les Missions Locales1, ce dispositif en vigueur depuis le 1er mars 2022 propose aux jeunes volontaires un accompagnement personnalisé, mais surtout l’assurance d’un encadrement tout au long de leur parcours d’immersion et d’intégration au monde du travail, avec pour objectif d'entrer plus rapidement et durablement dans l’emploi.

icone entreprise

Et pour les entreprises, quels avantages ?

Le “Contrat d’Engagement Jeune” est bénéfique aussi bien pour le jeune, que pour l’entreprise qui l'accueille.  

  • Identifier de nouveaux talents motivés 
  • Résoudre des tensions de recrutement
  • Bénéficier d’aides à la formation, à l’apprentissage et au recrutement
  • Donner du sens au travail des collaborateurs
  • Rejoindre une communauté d’entreprises engagées pour les jeunes
    (déjà 30 000 partout en France)

mission

Concrètement, ça se passe comment ?

Les entreprises peuvent notamment : 

  • Accueillir un jeune en immersion professionnelle au sein de l’entreprise, pour une durée minimum d’1 jour à 1 mois afin de lui faire découvrir ses métiers, enrichir son expérience ou valider un projet professionnel.
  • Offrir un mentorat, de quelques heures par mois, en encourageant ses collaborateurs à former un binôme avec un jeune pour l’accompagner dans son parcours scolaire et professionnel.
  • Former avant de recruter, grâce aux formations avant embauche avec l’aide de Pôle emploi, comme la Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) ou l’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR).

icone CDI

Et les jeunes bénéficient d'un parcours entièrement personnalisé 

Lorsqu’un jeune signe un Contrat d’Engagement Jeune, il bénéficie de :

  • Un accompagnement par un conseiller dédié
  • Un programme intensif d’au minimum 15 à 20 heures par semaine composé de différents types d’activités
  • Une allocation pouvant aller jusqu’à 528 euros par mois en fonction de ses ressources

1 Source : Boîte à outils Contrat d'Engagement Jeune - Ministère du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion

2 Source : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/kit_les_entreprises_s_engagent.pdf 

3 POE : préparation opérationnelle à l’emploi pour un CDI, CDD d’au moins 12 mois,

AFPR : Action de Formation Préalable au Recrutement pour un CDD de 6 mois à moins de 12 mois

Sur le
même sujet

Emploi
[IDCC 1536] - Classification des Emplois : Le nouvel accord entre en vigueur au plus tard le 1ier mai 2024
1 min.
Emploi
Emploi : Pourquoi le secteur de la logistique et des transports recrute-t-il autant ?
1 min.