Entreprise & salariés aidants : la Plateforme RSE formule 24 recommandations

Aujourd’hui en France, 11 millions de personnes apportent de l’aide à un proche en perte d’autonomie. Au regard du vieillissement de la population, une part de plus en plus grande de la population est concernée par ce statut. Cela pose la question du rôle de chacun dans l’accompagnement de ces salariés, et notamment celui de l’entreprise dans sa responsabilité sociale et sociétale.

Pour mieux sensibiliser et communiquer, la Plateforme RSE formule 24 recommandations adressées au gouvernement, aux entreprises, aux partenaires sociaux et aux fédérations professionnelles.

 

Un salarié sur dix est proche aidant

 

Près de la moitié des proches aidants occupent un emploi et près d’un salarié sur dix est proche aidant. Les dynamiques démographiques sont telles que les enjeux soulevés par les difficultés de ces salariés aidants sont amenés à peser davantage dans la société. Les entreprises ont donc un rôle crucial à jouer dans le soutien à ces salariés aidants.

  • La majorité des aidants sont des femmes
  • La plus grande partie des aidants ont entre 35 et 64 ans.

  • 66 % sont actifs et 54 % sont salariés.

  • La moitié aident leurs parents.

Les dispositifs mis en place (congés spécifiques, prestations sociales pour les situations « d’aidance » …) sont encore peu connus et les démarches apparaissent complexes, voire peu accessibles. Au-delà des difficultés financières, la charge mentale des aidants est très importante et de plus en plus déclarent percevoir davantage les effets négatifs de ce rôle sur leur vie privée. Stresse, fatigue et perte de productivité : le statut d’aidant pèse sur la vie professionnelle.

Se pose alors les questions suivantes : comment offrir aux salariés aidants un accompagnement répondant à leurs besoins ? Quel rôle pour les entreprises ?

 

De nombreuses bonnes pratiques peuvent être initiées en entreprise pour accompagner les salariés aidants.

En plus d’instaurer une culture de bienveillance, l’entreprise peut commencer par mettre en place des outils pour identifier les besoins de ses salariés aidants et ajuster les réponses apportées (adresser des questionnaires à ses salariés, apporter un soutien financier, faciliter l’accès à l’information utile, permettre une flexibilité dans la gestion des horaires…).

Des actions peuvent également être initiées pour :

Prévenir l’épuisement

du salarié aidant en facilitant l’accès à un diagnostic santé lors de la visite médicale, la prise de congé, l’aménagement de son temps de travail ou encore en lui assurant des moments de répit

Lutter contre l'isolement

en favorisant par exemple, au sein de l’entreprise, la mise en relations des aidants sous forme de réseau et ainsi leur permettre d’échanger de bonnes pratiques.

 

En portant une attention particulière à ces salariés, l’entreprise pourra percevoir ces ressources comme de véritables « atouts », dotée de compétences spécifiques (aptitudes organisationnelles, prise de responsabilités, résilience…).

Bien-être au travail, non-discrimination, égalité professionnelle sont devenus des thèmes couramment abordés en entreprise : l’engagement auprès des salariés aidants doit donc également s’inscrire pleinement à l’agenda du dialogue social et dans les démarches RSE des entreprises.

Le 14 septembre 2021, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, et Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, ont saisi la Plateforme RSE pour qu’elle propose des mesures susceptibles d’encourager les entreprises à s’engager dans des démarches volontaristes visant une meilleure prise en compte de la situation de leurs salariés-aidants.

 

Télécharger l'infographie de France Stratégie 

CONSULTER LES 24 RECOMMANDATIONS DE LA PLATEFORME RSE

 

EN SAVOIR PLUS :

Vie pro, vie perso, vie d’aidant : comment les concilier ?

Congé de proche aidant

Travailler et aider un proche

Sur le
même sujet

Vie en entreprise
Branche DCHD (IDCC 36) signature d’un nouvel accord Salaires
1 min.
Vie en entreprise
Entretien avec Marie-Solène Deglise, la Directrice des Ressources Humaines de France Boissons
1 min.
Vie en entreprise
Égalité professionnelle : zoom sur l'emploi des femmes dans la branche DCHD
1 min.
Vie en entreprise
Entretien avec Pascal Gérardin, directeur logistique de Ouest Boissons
1 min.
Vie en entreprise
En tête-à-tête avec Nicolas Cabalion, responsable Sécurité & Environnement MD Boissons
3 min.
Vie en entreprise
Participez aux prochaines journées de la sécurité routière au travail
1 min.