Portrait de Sarah Printz,

Major de Promotion 2020-2021 de Distech.

 

Pas de temps perdu pour Sarah Printz. À 21 ans, la jeune Alsacienne originaire de la région de Wissembourg a décroché un CDI dès sa sortie de Distech, diplôme en main avec en prime, il est vrai le titre de major de la promotion 2020 – 2021.

 

L’entreprise ? Boissons Hetzel à Lembach (67) qu’elle a découverte après un Bac ES en poche, en préparant d’abord en alternance un BTS Gestion de la PME, puis la Licence Pro Distech. Le conseil avisé de Frédérique Lauffer, la dirigeante de Boissons Hetzel, elle-même ancienne de Distech, n’a pu que motiver Sarah Printz à suivre cette formation professionnalisante.

Elle n’est en rien déçue, bien au contraire. Oeuvrant désormais au sein de la PME d’une dizaine de salariés, rayonnant dans le Nord de l’Alsace, avec pour clientèles des CHR, des associations sportives et des particuliers, elle occupe des fonctions à la fois administratives et commerciales.

 

Je touche un peu à tout dans l’entreprise. Ce n’est pas la routine. Il y a toujours des nouveautés, de nouveaux produits à faire découvrir. On peut y développer des relations avec les clients, au-delà du seul bonjour/au revoir, prendre soin d’eux.

Autant de bonnes raisons qui ont poussé celle qui envisageait un temps, par passion pour l’automobile, de devenir commerciale dans ce secteur, à changer de cap. Des portes ouvertes à Distech ont fini par emporter la décision. Les boissons ont gagné !

Le cursus en Licence Pro n’a fait que conforter cette voie, en dépit de la pandémie qui a privé les alternants de la découverte d’entreprises.

Sarah note ainsi « la très bonne cohésion de l’équipe d’étudiants, malgré le temps du confinement en distanciel, les cours très intéressants dispensés par des professionnels et utilisables en entreprise... »

Si les visites d’entreprise ont fait défaut, elle garde un excellent souvenir du séminaire d’œnologie au Domaine Edmond Rentz à Zellenberg avec « la très intéressante découverte des cépages, des vins... ».

Quant à son mémoire qui a séduit le jury, il confirme les vertus de l’alternance. Le sujet : « comment fidéliser les clients après la pandémie ? ». Sarah a ainsi évoqué « l’organisation d’une journée déstockage, l’ouverture permanente, avec horaires aménagés, des deux magasins de Lembach et de Wissembourg pour éviter la fuite de clientèle, la reprise des périmés et la remise à disposition des produits lors de la réouverture, comme celle de matériels pour faciliter l’agrandissement des terrasses, ou encore l’offre de nouveaux produits, telles des bières allemandes, la frontière proche étant alors fermée »

Bilan ? « Aucune perte de clientèle ». Et de quoi confirmer le bon choix de Sarah Printz encourageant qui aime le relationnel et a envie d’exercer un métier vivant, riche en nouveautés, à « faire la formation ». C’est si vrai qu’elle reste fidèle à Distech, en continuant à participer aux formations courtes dédiées aux professionnels. La dernière en date, janvier 2022 « La télévente CHR ».

Encore bravo à Sarah !

Sur le
même sujet

Formation
DISTECH, la formation dédiée aux métiers de la filière boissons, fête ses 40 ans !
1 min.
Formation
Branche DCHD : décryptage du nouvel accord Formation publié au JO le 1er janvier 2022
1 min.
Formation
« Précis de l’apprentissage » du Ministère du Travail : un guide complet à l’attention des acteurs de l’apprentissage
1 min.
Formation
DISTECH CHD : les métiers de la commercialisation de boissons vous intéressent , rencontrons-nous !
1 min.
Formation
Catalogue de formations de branche, la POEI fait son entrée
1 min.
Formation
Aides exceptionnelles à l'alternance, prolongation jusqu'au 30 juin 2022
1 min.